25 ans de pastorale de rue à Fribourg

Compte-rendu du jubilé des 3 et 7 octobre 2019

A l’automne 2019, la pastorale de rue a fêté ses 25 ans de présence en gare de Fribourg. Si l’on remonte aux origines, il faut évoquer une rencontre entre une jeune, Sonia, et une religieuse, Sœur Danièle Perrier. La jeune avait besoin de partager un peu de sa réalité et elle a pu déposer une partie de son fardeau aux oreilles de Sœur Danièle. C’était le début d’une histoire qui dure. Une histoire faite d’écoute, à l’image du premier commandement rappelé par Jésus lui-même dans l’évangile selon saint Marc (12, 29). L’écoute découle du besoin relationnel de tout être humain. Que ce soit Alexandre, Jeanne, Kevin ou Chadia (prénoms d’emprunt), tous sont unanimes : s’ils aiment venir en gare, c’est tout d’abord pour y rencontrer d’autres personnes. Pour certains, la gare constitue même leur unique lieu de socialisation. Se dire, se raconter, se rencontrer… autant de verbes et de réalités qui se croisent et s’animent mutuellement.

Concrètement, la petite équipe de la pastorale de rue assure des temps de présence en semaine durant la période scolaire pour être là, à l’écoute, seul ou à deux parfois. Il s’agit alors, dans beaucoup de cas, d’aller vers les personnes et d’initier un échange, une conversation. Avec le temps, certains usagers de la gare viennent spontanément vers nous. Les échanges peuvent porter sur des sujets très divers, parfois un peu futiles et parfois beaucoup plus profonds et graves. Pour fêter son jubilé, la pastorale de rue vous propose une exposition et une table ronde sur les regards que l’on pose les uns sur les autres. Un regard qui fait la place belle à l’art (musique, poésie, peinture ou autre) avec des réalisations des personnes rencontrées dans le cadre de la pastorale de rue. Pour rendre grâce de l’émerveillement de ces 25 ans de rencontres, une messe sera également célébrée dans un bistrot attenant à la gare. Bienvenue à chacun-e !

Jean-Marc Buchs

Lire l’article de cath.ch

Voir les images


 

X